Obsèques de Mgr Jean Marie Benoit BALA

1
182

Ce matin jeudi 03 Aout, la dernière étape vient de débuter avec le transfert du corps à la place des fêtes de Bafia pour la messe d’inhumation.

Les délégations venues venus de plusieurs horizons continuent d’arriver alors que la mise en place de toutes ces personnes se poursuit. Evêques, prêtres, religieux et religieuses, personnalités, membres des associations, amis et membres de la famille et même les curieux, sont entrain d’honorer ce rendez-vous. Un dernier moment de communion entre le défunt et le peuple de Dieu. Le corps est accueilli par l’assemblée et installé au rythme de la fanfare jouée par des hommes en tenue.

Comme hier à la Cathédrale, le chef de l’Etat se fait encore représenter aujourd’hui par Monsieur Laurent ESSO Ministre d’Etat, accueilli par le Président de la CENC et l’Administrateur de Bafia Mgr Abraham KOME, évêque de Bafang. Et la messe débute avec la procession. Les évêques du Cameroun et d’ailleurs, des centenaires de prêtres sont venus dire aurevoir à celui qu’ils ont eu et connu comme évêque, formateur, collaborateur, confrère, ami. Le confier à Dieu et lui rendre un dernier hommage c’est le principal de leur présence massive ici à Bafia.

Cette eucharistie qui clôture ces adieux à l’évêque de Bafia, présidée et prêchée par l’Archevêque de Yaoundé Mgr Jean MBARGA, s’est ouverte avec la biographie du défunt. Né en 1959, c’est en mai 2003 qu’il a été nommé évêque de Bafia où il a été bien accueilli par les fils et filles de ce diocèse pour succéder à Mgr Athanase BALLA. C’est une reconnaissance pour cette expérience riche qui lui a permis d’être une manifestation de sa devise épiscopale « c’est le don de Dieu ». Cette biographie s’est succédée tour à tour par la lecture des messages du Saint Père et du Préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples Eminence Fernando Cardinal FILONI. Messages pleins d’espérance, de compassion et de réconfort aux évêques du Cameroun, au diocèse de Bafia, à la famille naturelle du défunt.

Pour Mgr Jean MBARGA, Mgr Jean Marie Benoit BALA, a été un don de Dieu pour l’humanité toute entière et pour le grand Mbam ou il a su inculqué les valeurs d’une vraie fraternité entre les fils et filles des deux Mbam : le Mbam et Inoubou et le Mbam et Kim sans exclure personne avec pour préférence les pauvres. C’est d’ailleurs ce qui a motivé sa lutte acharnée contre la maladie de l’épilepsie, la rénovation de certaines structures pour améliorer les conditions de vie de ceux avec qui il a réussi à construire une nouvelle famille. D’où ce slogan qui constituait pour lui et tut le peuple du grand Mbam un cri de ralliement : « dans la fraternité le Mbam vivra ». Comment ne donc pas reconnaitre que Mgr Jean Marie benoit BALA,  a réussi à construire des relations humaines avec des marques indélébiles en premier la douceur.

Un prophète en tout : prophète de l’évangile, et de la vie de Dieu que sa mort vient d’éteindre, prophète de la fraternité des peuples. Pour Mgr Jean MBARGA, c’est le moment de la semence : semence de vie, de paix, de justice et de réconciliation. Car sa tragédie a donné une réponse spirituelle marquée par des sacrifices et une grande mobilisation dans la prière qui a donné lieu une élévation d’une autre dimension. Une profonde médiation, une prière assidue promouvant ainsi que l’œcuménisme car toutes obédiences confondues, les  fils de Dieu du Cameroun et du monde entier se sont mobilisés dans la prière. C’est un hommage bien mérité qui a été rendu ce jour à la place des fêtes de Bafia où l’Archevêque de Yaoundé n’a pas manqué de dire aussi sa reconnaissance à tous pour leur mobilisation multiforme. Cependant, il a saisi cette occasion pour lancer un appel à témoin à quiconque pourrait aider à faire élucider la consternation générale dans laquelle plonge la tragédie de Mgr Jean Marie Benoit BALA pour le respect de la vérité et pour la préservation de la mémoire de Mgr lui qui a passé sa vie à faire le bien. Le film des obsèques de Mgr Jean Marie Benoit BALA, évêque de Bafia vient de rendre la copie avec la toute dernière articulation du scénario de ce jour : l’inhumation en la Cathédrale Saint Sébastien de Bafia. Ce diocèse qu’il a aimé de tout son cœur. Ainsi s’achève son dernier voyage. Car si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul. Ici il repose à jamais depuis…..

CEN, cfmy

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici